En direct

Direct à venir

Voir tout

Dans les coulisses du Conservatoire – Série documentaire

Voir tout

Découverte

Voir tout

Histoire

Voir tout
DIRECT

Chartres, une histoire d'archéologie

18/10/2023

Explorez la captivante histoire de l'archéologie chartraine à travers les fouilles emblématiques qui ont façonné cette ville. Depuis les années 1960, l'archéologie a joué un rôle clé dans la transformation de Chartres, tissant des liens profonds avec le territoire et ses habitants. Les différents récits de nos archéologues reflètent les avancées de la discipline à l'échelle nationale au cours des quatre dernières décennies. À l'occasion du 20e anniversaire de la création de la Direction de l'archéologie de Chartres, partez à la rencontre de cette équipe d'exception, aujourd'hui reconnue comme l'un des services archéologiques territoriaux les plus importants en France. Intervenants : - Dominique Joly, Directeur du Service archéologie de la Ville de Chartres (2003-2015). - Anaïs Pinhède, Chargée de projet « données scientifiques », Chartres métropole. - Alain Ferdière, Professeur émérite d’archéologie à l’Université de Tours. - Thierry Massat, Conservateur du patrimoine, DRAC Centre-Val de Loire. - Séverine Fissette, Responsable de l’unité « Archéologie préventive », Chartres métropole. - Hervé Sellès, Chef du Service archéologie, département de l’Eure-et-Loir. - Mathias Dupuis, Directeur de l’archéologie, Chartres métropole. Archives : - Archives audiovisuelles de l’Assemblée nationale, questions au gouvernement du 12.03.2003. - Collection Ciclic-Centre Val de Loire : « Fouilles archéologiques à Chartres », 1978 – 1982, Dominique Joly, film super 8. DIAZ 12039. - Collection Ciclic-Centre Val de Loire : « Construction d’un parking souterrain, Place des Halles »,1982, Annie et Jean Duval, 1982, film super 8. DIAZ 1979. - Collection Ciclic-Centre Val de Loire : « Destruction du quartier de la cathédrale d'Orléans », 1978 – 1979, Philippe Sevestre, film super 8. DIAZ 10625. - Collection Ciclic-Centre Val de Loire : « Fouilles archéologiques à Chartres », 1978, Dominique Joly, film super 8. DIAZ 15739. - INA : Extrait de « Fouilles archéologiques Chartres », du Journal de Paris, 1ère diffusion sur ORTF, le 24/09/1965. - INA : Extrait de « Massacre archéologique », de TF1 Actualités 20H, 1ère diffusion sur TF1, le 25/12/1978. - INA : Extrait de « Ouverture colloque archéologie urbaine », de Centre Actualités, 1ère diffusion sur FR3, le 17/11/1980. - INA : Extrait de « Duplex Chartres invite – Hervé Sellès : recherche archéologique », de JT Midi Orléans (2ème partie), 1ère diffusion sur FR3, le 18/05/2004. - INA : « Fouilles archéologiques Chartres ». CAF97042670 Nous remercions l’ensemble de l’équipe de la Direction de l’archéologie de Chartres métropole impliquée dans le projet et la Société archéologique d’Eure-et-Loir. Réalisation : Clotilde Moreaux et Kim Oanh Nguyen Réalisations cartographiques : Anaïs Pinhède.

DIRECT

Dans les coulisses des ateliers Lorin

11/06/2021

Élodie Vally, maître verrier et gérante de la Maison Lorin, vous embarque pour une visite guidée des Ateliers Lorin, ponctuée par les anecdotes historiques de Gilles Fresson. Créés en 1863, les Ateliers Lorin sont le plus ancien atelier de vitrail de Chartres, l’un des plus anciens encore en activité dans le monde, et le seul à être recensé au titre des monuments historiques en France. Le site, dont les traces d’activité remontent au Moyen-Âge, se situe en basse-ville de Chartres, entre les deux bras de l’Eure, et s’étend sur 2 000 mètres carrés. Élodie Vally vous entraîne alors à travers les différents lieux qui composent les Ateliers Lorin : > Le magasin à verre, dont certains verres ont été utilisés à la cathédrale de Chartres. > Le laboratoire où les traitements chimiques sur les verres sont réalisés et testés. > L’atelier principal pour la coupe, la restauration et le montage ; principal lieu de vie des Ateliers Lorin. > Les anciens fours (à charbon et à gaz) où étaient cuites les pièces de verre et où se trouvait le poste de fabrication de profilés de plomb. > La salle de peinture, et ancien bureau des Lorin au 19e siècle, qui abrite aujourd’hui des peintures introuvables ailleurs. > Les grandes verrières, inscrites au répertoire des monuments historiques, qui permettent le contrôle du rendu des vitraux à la lumière naturelle. > La tour des peintres, ou tour d’exposition, qui permettait aux Lorin de présenter leurs travaux au grand public. Découvrez les Ateliers Lorin, l’atelier de vitrail d’importance locale comme internationale. Intervenants : > Élodie Vally, maître verrier et gérante de la Maison Lorin > Giles Fresson, historien

Culture

Voir tout

Vie économique

Voir tout